Saignée sous hypnose

Saignée sous hypnose

Porteuse de la mutation Cys282 à l’état homozygote avec une ferritine à 1200 et une saturation sidérophiline à 79%, j’ai commencé les saignées à l’hôpital d’Aix en Provence en février 2012.

Celles-ci me posent un problème car je fais systématiquement un malaise vagal avec plus ou moins perte de connaissance dans les 5mn qui suivent le début de la saignée, accompagné bien sûr de chute de tension jusqu’à 6-4 pour la plus basse. Personne n’explique ces malaises pour l’instant, alors que je mange bien juste avant (rdv à 14h), pas de stress particulier ni de craintes de ma part concernant ce traitement. L’équipe de l’hôpital a donc décidé de continuer les prélèvements en milieu hospitalier pour éviter toute complication liée au malaise.

Une infirmière du service, formée à l’hypnose, m’a donc proposé de tenter les saignées sous hypnose. Voilà donc 4 séances que nous faisons dans ces conditions et cela se passe très bien : plus de malaise, plus de chute de tension ! Aussi, pour éviter de monopoliser une infirmière durant toute la saignée, je travaille depuis peu à l’autohypnose et cela fonctionne bien. Il faut concentrer son attention sur soi-même, en projetant totalement sa pensée dans un environnement rassurant, serein, confortable, et faire complètement abstraction de tout ce qui nous entoure (bruit, odeur, sensation, douleur,…).

Cette technique laisse souvent les médecins assez septiques, mais je conseille vivement aux malades qui, comme moi, supportent mal les saignées, de tenter l’expérience. Contrairement aux idées reçues, on reste malgré tout conscient durant toute la séance, il s’agit juste de faire abstraction et de se réfugier dans un coin de sa conscience. C’est une technique qui nécessite un peu d’entrainement mais on y arrive, à condition bien sûr d’être réceptif car tout le monde ne l’est pas. Dans tous les cas, cela ne coûte rien d’essayer car au final c’est moins de stress pour tout le monde et un vrai confort au moment des soins.

Mme V.L. Bouches du Rhône, juin 2013

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>