DETECT/FER Semaine nationale de sensibilisation des professionnels de santé à l’hémochromatose

une-704x298-2

 

Dix-huit organisations nationales issues du monde de la santé se mobilisent du 6 au 10 juin 2017 pour attirer l’attention des professionnels de santé sur l’hémochromatose,

 

Un Français sur 300 présente la prédisposition génétique à l’hémochromatose soit 200 000 personnes. Or, cette maladie demeure méconnue et sous diagnostiquée. L’hémochromatose héréditaire entraîne une accumulation progressive du fer alimentaire dans les tissus de l’organisme. Plus son diagnostic est tardif, plus le risque de complications au niveau du foie, du pancréas et du cœur, augmente, compromettant le pronostic vital. Non traitée, la surcharge en fer provoque notamment une fibrose hépatique à l’origine de cirrhose et de cancer du foie.

Dans un tiers des cas, sa découverte est le fruit du hasard. Au moment du diagnostic plus d’un patient sur trois présente des complications déjà irréversibles. Pourtant, la fatigue et les douleurs articulaires, souvent associées, devraient attirer l’attention du médecin, d’autant qu’un simple dosage du coefficient de saturation de la transferrine suffit à poser l’anomalie génétique. Un test génétique viendra confirmer le diagnostic.

Pour répondre à l’inquiétude exprimée par les patients devant les difficultés d’identification des premiers signes cliniques de cette maladie par leur médecin, la FFAMH – et ses associations affiliées- , soutenue par l’Ordre des Médecins, les Sociétés savantes concernées par cette affection, les représentants des syndicats nationaux de médecins – généralistes et spécialistes – et des biologistes, lance DETECTFER – Semaine nationale de sensibilisation des professionnels de santé à l’hémochromatose.

Durant cette semaine, et même au-delà, les biologistes se sont engagés à accompagner tout résultat biologique présentant une suspicion d’hémochromatose, d’un document didactique « Comment ne pas passer à côté d’une hémochromatose ».

Vous pouvez télécharger ce document au format PDF

Cette Semaine de sensibilisation a fait l’objet de préannonce de la part de nos partenaires qui, du 6 au 10 juin 2017, relaieront encore nos messages auprès de leurs pairs via le numérique. Interviews et articles paraîtront dans la presse grand public et spécialisée. Nos associations régionales seront présentes dans les hôpitaux et centres de soin EFS.

Un clip vidéo, insistant sur la nécessité d’un dépistage précoce, sera diffusé largement dans les laboratoires de biologie médicale, par voie numérique et sur You Tube.

 

Visionnez vite ce clip !

Incitez les vôtres à effectuer un dosage du coefficient de saturation de la transferrine dès l’âge de 20 ans.

 

La FFAMH remercie vivement tous ses partenaires qui n’ont pas hésité à s’impliquer à ses côtés pour défendre une cause juste.

 

Brigitte Pineau – Présidente FFAMH

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>